Deux recettes en période de confinement

Pourquoi des recettes?

D’abord parce que l’alimentation reste fondamentale comme évoqué dans le poste sur les techniques naturo.

Ensuite, parce qu’on à trop tendance à croire que l’alimentation saine c’est de la cuisine sans goût, ni parfum (alors que c’est tout le contraire). Ces recettes vous le prouvent.

Enfin, parce que la théorie de l’alimentation saine c’est bien mais que vous montrez ce que ça donne en pratique, c’est mieux.

Ces recettes sont intelligentes car elle se basent sur des aliments recommandés en général (viande maigre, beaucoup de végétal et des aromates, excellentes pourvoyeurs d’anti-oxydants, notamment).

En cette période en particulier, l’ail (anti-virale, comme vu dans un post précédent), l’oignon, le gingembre (nombreuses vertus sur le tube digestif et sur la glycémie), le poulet, les champignons et le soja (protéines) ont des vertus pertinentes sur le système immunitaire. Le shiitaké aurait également des facultés à remettre ce système dans le bon sens, comme la pleurote d’ailleurs.

Bon appétit

Poulet thaï aux noix de cajou

Préparation : 20 min
Cuisson : 30 min

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 600 g de blancs de poulet
  • 150 g de noix de cajou
  • 2 c. à s. de miel
  • 2 c. à s. de jus de citron
  • 1 oignon
  • 1 gousse d’ail
  • 20 g de gingembre frais
  • 3 c. à s. de vinaigre balsamique
  • 1 c. à c. de maïzena
  • 6 c. à s. de sauce soja
  • Huile d’olive vierge 
  • 10 cl d’eau
  • 500 g champignons frais
  • 1 bouquet de coriandre

Préparation

Émincer le poulet en dés et le réserver. Laver les champignons et les couper en morceaux. Réserver.
Dans un saladier : émincer l’oignon et l’ail. Ajouter le gingembre râpé. Réserver. 
Dans une poêle, faire chauffer l’huile d’olive et revenir le poulet avec les noix de cajou sur feu vif. Après 5 min de cuisson, ajouter 2c. à s. de sauce soja et le miel. Laisser caraméliser pendant 5 min puis réserver. 
Dans la même poêle, faire revenir rapidement les oignons, l’ail, et les champignons avec un filet d’huile d’olive. Ajouter le jus de citron, 4 c. à s. de sauce soja et le vinaigre balsamique. Laisser cuire 5 min.
Pendant ce temps, délayer la maïzena dans de l’eau froide puis l’ajouter aux légumes, avant de verser le poulet et les noix de cajou.
Laisser mijoter à feu doux quelques minutes. 
[Facultatif : pour accentuer le goût, rajouter une pincée de piment]
Parsemer de coriandre fraîche avant de servir, par exemple avec du riz basmati.

Poelée de shiitakés aux légumes

Préparation : 20-25 min
Cuisson : 6 min

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 400 g de shiitakés
  • 2 carottes
  • Une dizaine de fleurs de brocoli
  • 3 oignons
  • 3 branches de céléri
  • 1 demi poivron vert
  • 1 gousse d’ail
  • 10 g de gingembre frais
  • 2 c. à s. d’huile d’olive bio première pression à froid
  • 2 c. à s. de sauce soja
  • 1 bouquet de coriandre
  • Sel, poivre

Pelez les carottes et les oignons. Lavez le brocoli. Tronçonnez le céleri et coupez le poivron en fines lamelle.

Détaillez les carottes en bâtonnets et les oignons en rondelles. Coupez le brocoli

Épluchez l’ail et hachez-le, puis pelez le gingembre et râpez-le également. Passez rapidement les champignons sous l’eau, épongez-les et coupez les en quartiers.

Faites chauffer l’huile dans un wok (ou une poêle la plus profonde possible). Mettez dedans tous les légumes sauf l’ail et le gingembre. Faites revenir le tout sur feu vive pendant 3 ou 4 minutes, en remuant sans arrêt avec une cuillère en bois.

Ajoutez ensuite l’ail haché, le gingembre et la sauce soja. Poursuivez la cuisson pendant 2 minutes. Ajustez les assaisonnements en sel et poivre, selon vos habitudes et recommandations alimentaires. Parsemez de coriandre ciselée.

Variante 1 : vous pouvez remplacer le brocoli par une courgette

Variant 2 : à la place des shiitakés, vous pouvez prendre des pleurotes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.